La Poste utilise ip-label pour la surveillance des services applicatifs internes et externes

La Poste est une société anonyme à capitaux 100% publics depuis le 1er mars 2010. La Poste est structurée autour de 4 activités : le courrier, le colis/express, la Banque Postale et l’enseigne La Poste. Chaque année, les 17.000 points de contact de La Poste accueillent 45 millions de clients particuliers et 3,5 millions de clients entreprises. L’appareil industriel de La Poste lui permet de traiter et d’acheminer 26 milliards d’objets par an. En 2009, le groupe La Poste a réalisé un chiffre d’affaires de 20,5 milliards et emploie plus de 287 000 personnes.

 

Depuis la métiérisation, le groupe La Poste s’est doté de DSI indépendantes répartis par activité (la banque, le courrier, l’enseigne, etc.), l’informatique du Courrier gérant toutes les applications de la direction du courrier.

L’informatique de la Direction du Courrier se répartit sur 4 centres : la Direction qui se situe en région parisienne, 2 sites de production et un site d’ingénierie en province. Ces centres gèrent 4.000 serveurs. 2.500 serveurs hébergent les applications à usage interne ou externe de la Direction (comme SAP, la facturation, le suivi des colis…) et sont localisés chez un hébergeur. Les 1.500 autres sont répartis sur les centres de tri et sur les antennes locales.

La qualité, une obsession pour l’informatique de la Direction du Courrier

Pour surveiller la disponibilité des services applicatifs internes et Internet, la  vérification s’est faite pendant longtemps manuellement. Des vérifications manuelles  ou à base de scripts développés en  interne, vérifiaient tous les matins chacun  des 200 « services clients » à suivre pour  voir si la page était accessible. Bien sûr, cela prenait beaucoup de temps et était difficile à gérer, sans oublier qu’une application disponible le matin à 10h30 au moment de la vérification manuelle pouvait ne plus être disponible ¼ h plus tard. En 2008, la décision est prise de passer à une gestion plus proactive de la disponibilité des « services clients » et le choix se porte sur la solution Newtest de la société ip-label.

« La solution Newtest a prouvé sa fiabilité et nous est devenue indispensable. Dès qu’une application nouvelle voit le jour, elle est, dès sa naissance, soumise à la mesure d’un Robot Newtest. » explique François Lecerf, Direction du Courrier Direction du Système d’Information du Courrier Direction Technique et Production

 

 

 L’industrialisation du suivi de la disponibilité des services applicatifs

Newtest mesure de bout en bout les temps de réponse, la disponibilité et la performance des services critiques du point de vue de l’utilisateur final. Avec Newtest,  la Direction du Courrier a construit son propre réseau de mesure. A partir de points qu’elle estimait représentatifs, elle a installé des robots qui simulent régulièrement des transactions métiers.

Aujourd’hui, La Poste se repose sur 17 Robots Newtest d’entre eux. Chacun est chargé de simuler une douzaine de scénarios toutes les 15 minutes. Pour les applications internes, ces scénarios s’exécutent pendant les heures d’ouverture au public, quant à ceux qui testent les « services clients » Internet, ils tournent 24h/24. Il est ainsi possible de connaître à tout  moment et à partir de chaque point de mesure, la disponibilité, les temps de  réponse et la performance des 200 services  applicatifs. De ce fait, il est facile d’identifier  rapidement les sources de  dysfonctionnement, de les notifier  immédiatement et de les corriger avant que  les utilisateurs ne soient impactés. Pour  parfaire le dispositif des robots, la Direction  du Courrier a également mis en place  Newtest Test On Request : ce module  permet de faire des tests à la volée en  dehors des intervalles prévus pour les  robots.  Parallèlement aux robots, La Poste utilise  également l’outil Newtest Reporting.

L’accès est accordé aux développeurs qui traitent les données dans le cadre de l’optimisation de code. Parallèlement, l’accès aux données est libre pour l’ensemble des personnes travaillant pour la production informatique ainsi que pour les cellules de suivi de la qualité et des engagements de service qui lient la Direction informatique aux  clients qu’ils ont en interne et en externe.

 

Newtest, un outil au coeur d’un dispositif global…

Ce dispositif vient ainsi compléter les outils déjà en place pour monitorer la performance et gérer la maintenance et les incidents. Tous ces outils sont regroupés au sein d’un cockpit de supervision. Cette salle se compose de nombreux écrans de contrôle qui permettent d’avoir un état des applications toutes les 15 minutes. 6 personnes y travaillent pour déclencher des alertes en cas de dysfonctionnement. Derrière travaillent un service desk chargé de régler les anomalies avant qu’elles ne soient visibles côté utilisateur et une équipe en charge du reporting.

 

Newtest une solution fiable au service de la modernisation de La Poste

Aujourd’hui, la Direction du Courrier est totalement satisfaite par la suite Newtest et ses apports. Les arguments qui ont fait pencher la balance lors du choix portaient sur la facilité à développer des scénarios et le cout optimisé de la solution. De plus, la mise en oeuvre et l’infrastructure sont si simples que La Poste n’a pas hésité à virtualiser les sondes. Ayant fait preuve de sa grande fiabilité, l’utilisation de la solution est entrée dans les moeurs. Toutes les applications critiques du groupe sont supervisées grâce à Newtest bien que le nombre d’applications ne cessent de croitre dans le cadre de la modernisation du courrier. Par exemple, il existe maintenant une application pour tablettes pour effectuer le suivi du courrier dont la disponibilité est surveillée régulièrement par des Robots Newtest. Autre preuve de l’unanimité qu’emporte la solution au sein du groupe : le courrier international a voulu le même outil dès son intégration au sein de la Direction du Courrier. Cela va ent ainer le déploiement de 3 robots supplémentaires : 1 pour des applications Internet et 2 pour des applications internes.

 

Contactez-nous