Les standards de la mesure de performance web…

17 septembre 2013

Nous vous avons informé, il y a peu, qu’ip-label participe au groupe de travail du W3C traitant de la performance Web «Web Performance Working Group». Ce groupe de travail, rattaché au groupe « Rich Web Client Activity Statement » a été lancé le 18 août 2010.

 

Performance web : Au fait, où en est-on ?

W3CVoici le contexte de ces travaux : Les navigateurs Web devenant de plus en plus puissants, et les moteurs sous-jacents de plus en plus riches, les développeurs sont amenés à construire des applications de plus en plus complexes, avec tous les avantages et aléas que cela supposeIl devient dès lors nécessaire de comprendre le fonctionnement de ces applications riches, et d’en évaluer la performance avec des méthodes définies et interopérables.

Nous allons vous présenter certains des travaux du groupe de travail « Web Performance ».

 

Première partie : Navigation Timing
Dans ce premier article, nous allons évoquer une recommandation, dont la dernière publication date du 17 Décembre 2012, qui est extrêmement utile pour mesurer précisément les évènements déclenchés lors du chargement d’une page Web : le « Navigation Timing ».

 

La mesure «avant » NavigationTiming
Avant la publication de cette recommandation et son implémentation dans les navigateurs Internet de dernière génération, le code implémenté pour mesurer, en JavaScript, le temps de chargement d’une page Web était le suivant :