Renault : Garantir la performance digitale du réseau de distribution

La Direction de l’Informatique de Renault déploie des outils stratégiques d’aide à la vente de véhicules et de services pour accompagner le réseau de distribution du groupe. La performance et la disponibilité de ces outils sont des enjeux majeurs pour le constructeur.

 

 

 

 

Le réseau de distribution, un maillon essentiel

Le réseau de distribution est un maillon fort du modèle d’entreprise Renault. Pour tester les flux réseaux et surveiller la performance de l’application DFM (outil d’aide à la vente de forfaits), Renault choisit ip-label pour réaliser un audit. Cet audit a permis de suivre la bande passante et les coûts télécoms de chaque concession.

 

La digitalisation au coeur de la stratégie de Renault

Comme tous les constructeurs automobiles, la voiture connectée est un marché clé pour le groupe Renault qui poursuit sa mutation digitale. Cette transformation numérique ne se limite pas au véhicule. En effet, les équipes IT travaillent sur des solutions toujours plus innovantes et ont lancé l’application CSB (Car and Services Builder) pour accompagner les ventes grâce à la digitalisation. L’application permet aux commerciaux de personnaliser toutes les options d’un véhicule et de les afficher en 3D sur différents types de terminaux. Le client peut ainsi se projeter avant d’acheter le véhicule. Cet outil de vente, devenu un incontournable en concession, s’est enrichi  de nouvelles fonctionnalités afin de proposer une expérience digitale unique aux clients Renault. Afin de garantir le bon fonctionnement de l’application CBS, un audit a été réalisé par ip-label avec la solution RUM BI. Cet audit a permis de mesurer de façon exhaustive les performances réelles des utilisateurs de l’application.

Avec RUM BI, nous suivons précisément la performance et la disponibilité des applications de notre réseau de distribution. Georges MINISCLOUX, Architecte SI DCF, Direction Informatique.

 

RUM BI, vers une expérience digitale optimisée

Convaincu de l’audit réalisé par ip-label, le pôle informatique de Renault a décidé de s’équiper de la solution RUM BI pour superviser la disponibilité et la performance de l’application CSB sur l’ensemble de son réseau de distribution.  RUM BI permet d’une part, d’identifier et de diagnostiquer les éventuels dysfonctionnements, et d’autre part, de suivre les temps de réponses, jour après jour, pour chaque utilisateur, quel que soit l’endroit où il se situe (au bureau, en prospection clientèle…).

« Avec plus de 450 concessions et 1000 utilisateurs potentiels, l’hétérogénéité des sites rend l’analyse et les comparaisons extrêmement complexes. Avec RUM BI, il est désormais possible de suivre précisément les  temps de réponse avec des univers de navigation différents » explique Georges MINISCLOUX, Architecte SI DCF, Direction Informatique.

 

La connectivité et les terminaux utilisés étant totalement dépendants de la concession et de l’utilisation des commerciaux, les informations sur un ralentissement  mettaient beaucoup de temps à parvenir aux équipe IT. Les remontées d’informations se faisaient généralement par le management du réseau. En installant RUM BI sur l’application, des informations précises, des chiffres détaillés et datés sont transmis pour suivre la performance.

«Aujourd’hui, nous avons une vue complète des temps de réponses et des usages en implémentant RUM BI dans le code source des pages principales de l’application CSB. Nous pouvons enfin exploiter des informations très précises.» ajoute Georges MINISCLOUX.

 

En effet, RUM BI délivre une cartographie du réseau de concessionnaires, et fournit des informations pertinentes aux équipes informatiques locales. La solution permet de valider en temps réel les montées de version du Car Configurator. Le pôle informatique peut désormais suivre le niveau de service négocié avec la Direction Commerciale et obtenir un reporting à jour. Fort de ce succès, la Direction Informatique Renault souhaite que RUM BI devienne un standard pour les futures applications stratégiques du pôle commerce. Elle envisage également de déployer la solution vers d’autres entités avec comme priorité d’améliorer la performance applicative et l’efficacité des équipes opérationnelles.