Le rôle des outils de monitoring utilisateur final dans le cycle de l’intégration continue

18 mars 2019 Par Posté dans Expertise
Cet article explique où et quand la mesure de la qualité ‘utilisateur final’ joue un rôle dans l’intégration continue. Il donne aussi un aperçu des avantages apportés par les solutions APM qui interagissent avec les applications web, Windows, et mobiles.

 

L’intégration continue et la qualité applicative

Un coup d’oeil rétrospectif montre que l’intégration continue (ou ‘CI’ pour ‘continuous integration’) était un mot très à la mode en 2018 (comme c’était le cas auparavant pour tout ce qui était ‘agile’). Un exemple récent de cette tendance est l’acquisition par Microsoft de GitHub, l’outil de dépôts CI (‘CI repository’), pour plus de 7 milliards USD en 2018. En tant qu’approche cyclique, axée sur l’efficacité, l’intégration continue est devenue l’objectif à atteindre dans le génie logiciel. En théorie, la CI est un gain de temps pour les développeurs, augmentant la fiabilité des logiciels grâce à l’intégration régulière de tests et de modifications de code.
La CI cherche à assurer la fiabilité des applications en apportant des contrôles de qualité plus en amont et plus fréquemment que dans les cycles de développement traditionnels. Pour sa part, la gestion de la performance applicative (‘APM’), centrée sur la qualité et la surveillance en production, vise à maintenir et améliorer en continue la qualité de l’expérience fournie aux utilisateurs finaux d’applications.

 

Le contrôle de la qualité utilisateur final au service de la livraison continue

En général, les outils APM sont conçus pour surveiller la performance applicative en production, du point de vue de l’utilisateur final. Dans un contexte d’intégration continue (voir le schéma simplifié ci-dessous), les outils APM ont également un rôle à jouer dans l’étape cruciale qu’est l’intégration, pour des tests de non-régression dans un environnement CI, aussi bien qu’en production, pour tester le comportement de l’application dans un contexte réel d’utilisation.

Intégration continue

Mais comment ces outils de surveillance de la qualité d’expérience utilisateur fonctionnent-ils en amont, dans un contexte de livraison continue ? Comment font-ils pour faire gagner du temps en diminuant le travail de scripting ?  Lisez plus loin…!

 

Les outils ouverts à Selenium pour des tests web en CI

Tout comme la CI, Selenium était un sujet très à la mode en 2018. Selenium IDE a été conçu spécifiquement pour les besoins de l’intégration continue. C’est un environnement de test, mis en œuvre sous la forme d’une extension de navigateur. Les scripts enregistrés en langage Selenese peuvent réaliser des actions dans un navigateur et récupérer des données dans les pages web. Mieux encore : cet environnement orienté CI s’accorde avec la surveillance de la performance applicative utilisateur final. De manière très utile, Selenium supporte des scripts de test en d’autres langages, du moment où ils appellent des méthodes dans l’API Selenium Client.

Voilà pourquoi l’intégration de Selenium est un avantage certain pour les outils de monitoring synthétique de l’expérience utilisateur. De tels outils peuvent exécuter des scripts à la fois pour les tests de non-régression et pour la surveillance en production. Ainsi ils divisent par deux le travail de scripting. C’est ainsi que les outils existants de monitoring utilisateur final, s’ils sont ouverts à Selenium, conviennent aux tests dans le cycle de l’intégration continue.

Nos spécialistes sont à votre disposition pour vous expliquer comment les outils de mesure de la performance utilisateur final peuvent rationaliser vos processus d’intégration continue. Nous vous invitons à faire appel à eux !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié