Le test de charge 2015 : Datalimit 3.0

07 octobre 2015 Par Posté dans Infos Produits

La nouvelle gamme de test de charge 2015 : Datalimit 3.0

Dans le domaine de l’IT, l’intérêt de réaliser un test de charge n’est plus à démontrer. Le test de charge est en effet devenu une étape de validation indispensable pour permettre une mise en production et garantir aux métiers que l’application aura la capacité de tenir pendant les périodes de fortes charges (période de soldes par exemple) sans impacter l’expérience utilisateur (et notamment la prise de commande).

Pour être pertinent, ce test de charge doit être réalisé de « l’extérieur » pour avoir une mesure de « bout en bout », la seule qui soit représentative à 100% de la vision utilisateur. Il est également indispensable pour produire des recommandations objectives d’être indépendant des différents acteurs de la chaîne technique (hébergeurs, opérateurs, intégrateurs…).

En 2015, ce type de test de charge doit intégrer les 4 évolutions majeures de l’IT.

 

Première évolution : la mobilité

La consommation web bascule sur le mobile au travers du responsive design, de webviews ou d’application native basée sur des webservices. En France, sur le 1er trimestre 2015, les devices mobiles (smartphone, tablette) ont capté 40% du trafic réalisé sur les sites marchands (vs 31% sur T1 2014) et 23% des achats en ligne (vs 17% sur T1 2014).

 

himedia

Il est désormais indispensable de prendre en compte la proportion des accès et des achats sur mobile pour vos prochains tests de charge.

 

Seconde évolution : le « devops »

Le phénomène devops, mouvement visant à rapprocher les “devs” (chargés de faire évoluer le système d’information) et les “ops” (chargés d’exploiter les applications) n’est plus une tendance, mais est devenu une nécessité. La mise en place de ces « usines » logicielles raccourcit considérablement les cycles de développements.

Un test de charge est une « photo » instantanée. En phase de « run » et de « build » permanent, il faut pouvoir suivre dans le temps, le fonctionnement de la plateforme : disposer d’un outil de monitoring est primordial.

Ces cycles courts de développement induisent également plus de tests et une nécessité de pouvoir pointer rapidement et précisément les problèmes. Il est indispensable de croiser en temps réel le ressenti utilisateur avec le comportement de chaque composant de la plateforme.

 

Troisième évolution : le front end

Les sites web se transforment en véritable application web avec de plus en plus de traitement coté client. La construction des pages web est plus complexe avec plus de code JS, d’appels à des services externes…

Web poids

Le test de charge doit être un moment privilégié pour valider les choix techniques et bénéficier de conseils pour optimiser vos pages.

 

Quatrième évolution : les infrastructures

Les infrastructures se complexifient et migrent dans le cloud, deviennent scalable, utilisent des services externes. Une solution de troubleshooting avec un diagnostic rapide est indispensable.

Architecture

 

Afin de prendre en considération toutes ces évolutions, nous avons bâti de nouvelles offres de test de charge qui permettent de répondre à ces quatre évolutions structurantes de l’IT .

Test de charge

 

Cette gamme se décline en 4 offres innovantes (Datalimit):

  • Datalimit Mobile : offre qui prend en considération la dimension mobile dans vos tests de charge.
  • Datalimit Global Experience : offre qui permet le suivi dans le temps de l’évolution de la performance.
  • Datalimit troubleshooting : offre qui permet, au-delà du test de charge, de pouvoir réaliser un suivi précis du comportement de chaque composant de la plateforme technique.
  • Datalimit optimisation : offre qui apporte des recommandations pour l’optimisation « front-end » de votre site.

 

Vous souhaitez en savoir plus?

Contactez-nous

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié