L’observatoire Métroscope

01 décembre 2014 Par Posté dans Expertise

ip-label a participé le 3 octobre dernier à la 4ème journée de l’observatoire Métroscope. Le Métroscope a pour objectif de doter la communauté scientifique d’un instrument permettant d’observer le monde numérique que constitue Internet.

 

En fournissant des outils, des données et des représentations de ces données autour des différentes disciplines, il permet d’améliorer la connaissance théorique de l’Internet mais aussi le fonctionnement de l’Internet français dans son contexte international avec une meilleure transparence vis-à-vis des citoyens. Le Métroscope se concentre sur la qualité en termes de performance ou d’expérience des services numériques et sur l’étude des usages. C’est sur la thématique de la performance qu’ip-label est intervenu afin de présenter le projet collaboratif FUI 16 « Platform Of Quality Evaluation For MObiles Networks”. Ce projet est par ailleurs activement soutenu par le pôle de compétitivité Systematic de la région Ile de France et par le Fonds Unique Interministériel (FUI) à travers BPI France.

 

Ce projet collaboratif a pour ambition de travailler sur la définition d’une méthodologie de mesures de la qualité des réseaux mobiles, sur la modélisation de la QoE (Quality of Experience) des services mobiles, sur l’étude des directives réglementaires françaises et européennes relatives aux données collectées, mais également sur les corrélations qu’il existe entre la QoS (Quality of Service) et la QoE, et bien d’autres sujets en lien avec la mobilité. La participation d’ip-label à cet événement est, d’une part,l’opportunité d’échanger avec la communauté scientifique afin de recueillir un avis sur des travaux industriels que nous menons (à travers les projets collaboratifs ou des projets industriels), et d’autre part l’occasion de faire de la veille technologique.

 

Par exemple, nous avons échangé autour de publications relatives à l’impact des « ruptures » de lectures lors du visionnage d’un flux vidéo, mais aussi, autour d’une méthode d’évaluation de la qualité de communication du logiciel de téléphonie Skype en fonction de certains paramètres réseaux. Ces échanges sont fondamentaux à notre métier, nous nous situons dans un secteur niche, complexe, où bien souvent nous sommes « pionniers » et tout reste à faire.

 

Nous comptons donc nous inscrire dans la durée en favorisant ce type de rencontre qui nous permet de découvrir de nouveaux procédés, de nouvelles méthodes, qui, pour certaines, pourront être implémentées dans un contexte industriel.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié