Newtest Alarming Module : cas d’usage

09 janvier 2016 Par Posté dans Infos Produits

Dans notre précédent article, nous présentions les nouveaux concepts introduits par le « Newtest Alarming Module » (ou NAM). Nous allons à présent aborder les cas pratiques d’usages que permet ce nouveau module bientôt disponible avec la version 3.1 du NEP.

Pour illustrer nos exemples d’alarmes, nous allons utiliser l’intégration des données de la supervision Web Datametrie dans Newtest (disponible en version 3) et constater les nouvelles possibilités d’alerting multipoint qu’offre le NAM à travers divers exemples, des plus simples aux plus complexes.

Il faut comprendre que les Points de Présence (PoPs) du réseau de mesure Datametrie dans Newtest sont assimilables à des robots classiques avec leurs scénarios rattachés et leur mesure « Total » sous-jacente. Ci-dessous la vue des robots Datametrie dans l’interface web NMC.

NMC Controller

Cas d’alerte simple 1 : 30% de tous les pops DTM sont en erreur

 

Nous pouvons définir cette alerte à l’aide d’une seule condition que nous appellerons « 30 pct POP DTM KO » décrite par le panneau de configuration ci-dessous :

Alerting

 

La définition de cette condition est relativement intuitive au vu de l’énoncé de l’alarme.
L’alarme se déclenche donc lorsque au moins 3 des 9 robots sont en erreur simultanément de façon continue, comme l’illustre la fenêtre de la vue « SUPERVISION -> OVERVIEW » du NAM :

Alarm Module

 

Cette fenêtre de supervision, qui représente le détail temporel d’occurrence de l’alarme, nous avons :

  • dans le volet supérieur :
    • l’état de l’alarme « Alerte Simple 1 » est représentée par un segment temporel rouge lorsqu’elle se déclenche
    • l’état de la (ou des) condition(s) qui la compose(nt). Cette alerte étant constituée d’une seule condition, son état dépend donc de cette unique condition.

 

  • dans le volet inférieur :
    • l’état des composants qui portent la condition sélectionnée plus haut (surlignée en orange)

 

Cas d’alerte simple 2 : 90% des PoPs ont leur mesure « Total » au-dessus de 3 secondes pour un même scénario.

 

Cette alerte est aussi composée d’une seule condition, décrite ci-dessous :

Alerting

 

Avec un exemple de déclenchement de cette alarme lorsque cette condition est remplie.

Newtest Alerting

 

Cas d’alerte complexe : Tous les points de la zone Europe ont chacun 50% des mesures qu’ils enregistrent au-dessus de leur seuil Warning.

 

La zone Europe étant couverte par 3 robots Datametrie (DTM_PAR_COG = Paris Cogent, DTM_PAR_ILI = Paris Iliad/Free, DTM_MAD_TEL = Madrid Telefonica) il suffit de définir 3 conditions, une par robot, comme celle-ci-dessous pour le robot DTM_PAR_COG :

Alert warning

 

Le déclenchement de l’alerte « Alerte Complexe 3 » se produit lorsque les 3 conditions qui la composent (« 50 pct Warning MADRID », « 50 pct Warning PARIS 1 » et « 50 pct Warning PARIS 2 ») sont remplies simultanément.

Comme pour les exemples précédent, dans la vue « SUPERVISION -> Overview », nous pouvons aller jusqu’au détail des éléments qui déclenchent chacune des conditions individuellement. Exemple ci-dessous avec la condition « 50 pct Warning PARIS 1 » :

Newtest Alarm Module
Les exemples illustrés dans cet article sont des cas d’alerting concrets et faciles à comprendre mais généralement complexes à implémenter pour tout système. Le menu de configuration des alarmes du NAM a été conçu pour favoriser une configuration rapide et intuitive, tout comme la fenêtre de visualisation en détail des alarmes facilite la compréhension du déclenchement de chacune d’entre elle.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié